La nouvelle terrasse bis (Duplex)

Vous l'aurez compris, rien ne nous arrête, en dehors bien sûr de nos locataires qu'il est hors de question de déranger pendant leur séjour.

Donc, deuxième hiver, deuxième fermeture pour nous, et troisième session travaux pour notre immeuble Balarucois.
Ces sessions ont beau être beaucoup moins difficiles que la première, où il a fallut créer 3 intérieurs cosy en quelques mois... elles ne nous ménagent pas pour autant!

Cette année, programme chargé: 

- La terrasse du T3 doit être finie (Souvenez vous, le mur en pierres apparentes qui ne ressemblait pas à grand chose). A refaire!
- La terrasse du duplex qui ne donne pas non plus envie de s'y attarder, A refaire!
- Et enfin l'entrée du T3, qui est restée en l'état et qui mérite aussi son coup de jeune! A refaire!

Donc, la terrasse basse du Duplex, qui prend l'eau par le toit et qui a été plaquée... au placoplâtre!

si, si, c'est possible

Depuis notre arrivée nous déplorons de la voir s'écailler petit à petit, tout en savourant la disparition de cet enduit taloché.

Donc on démonte, on arrache, on re isole, et on embelli. Un joli crépi pour les murs, un plafond lumineux et enfin quelques cailloux au sol pour masquer un peu ce béton ingrat au niveau du parking.

Personnellement, j'étais contre les cailloux. J'aurais bien remis un bout de verdure avec un joli gazon synthétique. Mais on ne gagne pas tous les combats. Monsieur voulait ses cailloux, et j'avoue que le résultat est plutôt joli.
a voir à l'usage...

Ha j'oubliai, on imperméabilise aussi la terrasse supérieure, pour que l'eau s'évacue plus aisément. Et le temps ne jouant pas en notre faveur, nous gardons la pelouse à l'étage. Tristan aimerait beaucoup modifier cette partie là, en bois ou en carrelage, mais un peu de vert, même synthétique, a un effet bénéfique que je souhaite conserver.

Et la bonne surprise! La résidence voisine aussi se paie un coup de jeune, avec une façade entièrement refaite, et 2 pins abattus, qui cachaient énormément de lumière dans la cour. Un coup de jeune au quartier qui n'est pas pour nous déplaire.

Un début d'année plutôt agréable, avec le plaisir de voir revenir nos habitués, déjà. et de rencontrer de nouvelles personnes. Doucement, nous nous calons au rythme de la cure. Une année bien remplie en perspective.